Cernes tronc.jpg

Choisir le bois

Extraordinaire pour sa résistance et sa plastique, omniprésent dans nos cultures, le bois possède cette capacité d'établir une proximité immédiate entre l’homme et la nature. Offrant des solutions architecturales innovantes, il apporte à la fois modernité et intemporalité aux ouvrages de toutes sortes.

Après avoir été délaissé au 20ème siècle au profit du béton et de l’acier, le bois connaît depuis une vingtaine d’années un retour marqué dans le monde de la construction. La prise de conscience de l’impact du secteur du bâtiment sur l’environnement a en effet ouvert une réflexion large sur les matériaux durables et recyclables ainsi que sur les méthodes constructives, offrant au bois d’être redécouvert comme composant originel de l’architecture.

1 tonne de CO2 capté par m3 de bois

Performance environnementale

La forêt joue un rôle essentiel dans la régulation du carbone et participe ainsi à la lutte contre le réchauffement climatique, tout en assumant sa fonction d’approvisionnement. En effet, une fois le bois récolté, le CO² continue à être stocké dans le matériau à raison de 1 tonne par m². En 2005, 300 millions de CO² étaient stockés dans les produits bois, un chiffre qui augmente chaque année en parallèle de l’utilisation croissante du bois dans la construction.


Le bois est une solution naturelle pour la construction de bâtiments à faible empreinte carbone. Puits de carbone performant, il est aussi une ressource de proximité, disponible en circuits courts. Ainsi la construction bois consomme 9 fois moins d’énergie que le béton, 17 fois moins que l’acier et 48 fois moins que l’aluminium.

Le secteur du bâtiment génère 23% des émissions de gaz à effet de serre (GES) français. L’utilisation du bois est donc un levier important pour diminuer significativement l’impact carbone de la construction.

Qualités architecturales

Par sa plasticité et ses étonnantes propriétés techniques, le bois possède des atouts incontestables pour s’imposer comme matériau d’avenir dans la construction. Le développement de la recherche appliquée permet de l’intégrer à un nombre de plus en plus grand de contextes et d’usages. Ses performances structurelles, acoustiques et thermiques accomplissent notamment de grandes avancées et le développement de structures mixtes bois/béton ou bois/acier permettent aujourd’hui d’explorer de nouveaux champs d’application.


Quel que soit la destination de l'ouvrage (pont, bâtiment public, logement collectif ou individuel…), il est désormais possible de remplacer l’acier et le béton, des matériaux très consommateurs en énergies fossiles, par des matériaux bois aux performances techniques et environnementales reconnues. En France, 20 000 logements en bois sont construits chaque année.


On identifie 5 grands principes constructifs du bois : ossature légère, poteaux-poutre, madriers, colombage et panneaux de bois massif. 

Qualités architecturales.jpg

Des qualités architecturales nombreuses 

plus de 400 000 emplois en France

filière d'avenir

La filière forêt-bois représente près de 400 000 emplois, soit 12% des emplois de la filière industrielle française.

Consciente de son rôle économique et social, la filière est également engagée sur tous les sujets environnementaux ainsi que la transformation imposée par le réchauffement climatique.


Alors que l’urgence climatique frappe à la porte, la forêt et le matériau bois qui en est issu se révèlent comme puissants gardiens des équilibres. Cultiver la forêt et utiliser le bois, c’est leur faire jouer un rôle majeur face au défi du changement climatique. Tous les acteurs, toutes les parties concernées par la recherche de solutions et par l’action cherchent, agissent, s’engagent…

 

Le concours Archi’bois permet aux futurs acteurs de la construction bois de nourrir leur réflexion sur un sujet d’avenir et stratégique au regard des grands équilibres écologiques du monde. 

au cœur de l'économie circulaire

Utiliser le bois dans la construction c’est participer à un système d’économie circulaire. 

 

Matériau de proximité il contribue également à la création d’emplois sur les territoires.